Kurume kasuri

Les kurume kasuri sont des tissus traditionnels japonais en coton, tissés et teints d’une manière spécifique. Nous utilisons les kurume kasuri dans la réalisation des sacs « CABAS ».

Le Kurume kasuri est une forme d’ikat (procédé de teinture et de tissage) japonais fabriqué dans la ville de Kurume, préfecture de Fukuoka, ou dans les environs de l’ancien domaine féodal de Kurume. En général en coton et principalement teinté à l’indigo. Le tissage est réalisé avec du fil d’ambre teinté à l’avance d’indigo ou de blanc pour représenter le motif.
 
On dit que la fondateur de cette technique était une fille dont le nom était Den INOUE.  Comme les tissus en coton sont très résistants  c’est un matériau idéal et populaire pour les vêtement de travail. Ils étaient tissés autrefois dans chaque maison.
 
Les tissus étaient normalement sans motif pour fabriquer les Kimonos quotidiens à l’époque de Den INOUE (il y a environ 200 ans). Elle a commencé le tissage pour sa famille quand elle avait 8 ans.
Quand elle atteint l’âge de 13 ans, elle s’est intéressée à un vieux tissu qui comportait plusieurs mouchetures blanches, là où la couleur de l’indigo avait disparu. Après plusieurs essais et erreurs, elle a élaboré une technique pour réaliser les mouchetures sur ses tissus; elle a ainsi obtenu un grand succès.
 
Aujourd’hui, on utilise la machine pour le tissage mais il n’y a pas de processus qui n’exige pas de travail manuel. Même avec le tissage à la machine, il est très difficile d’adapter les modèles de chaîne et de trame, et un savoir-faire artisanal est nécessaire. À l’origine, le Kurume kasuri était populaire pour réaliser des kimonos, mais plus récemment, il est devenu un article « grand public » qui peut être incorporé